Epreuve TSQ : (1997)

Hier soir, la clarté de la lune avait été suffisante pour qu’on n’allumât pas de feu. La danse avait commencé vers huit heures. Aux accents redoublés des tambours, Alouma s’était mise à danser. En tant que grande vedette, on lui avait laissé toute une place. Les doigts des batteurs rebondissaient avec une rapidité inouïe sur la surface tendue du cuir fin. Au milieu des chants, des ovations délirantes et des claquements de mains, la Jeune fille au corps vibrant, les yeux à demi fermés, penchée en avant, avançait, étalait toute sa grâce et sa beauté. 
Kocoumbo avait eu cette vision et une jalousie mal définie s’était emparée de son cœur. Sans se soucier des soupçons que son geste pourrait faire naître dans les cœurs, Kocoumbo s’était jeté près d’Alouma. D’ailleurs lui aussi était le roi de la danse. 
II n’avait pas hésité ; il n’avait plus eu honte. Son corps s’était mis à se trémousser de bas en haut. Il s’appliquait à faire montre de toute sa science, à ce qu’aucun des gestes de son exhibition n’échappât à la jeune fille. Il tournait sur lui-même en pivotant sur ses talons, contournait Alouma, revenait a son point de départ, se dérobait et retournait la rejoindre... . 
Pendant toute cette pantomime, elle feignît d’être inconsciente de la présence de Kocoumbo. Cette indifférence avait obligé le jeune homme à déployer tout son art. Sa danse était devenue endiablée. Il développait sa technique à pas rapides, avec des mouvements prestes. Devant ses prouesses, les spectateurs ne ménageaient pas leurs approbations tumultueuses. 
AKE LOBA (Kocoumbo l’étudiant noir)

QUESTIONS

I- Compréhension du texte 
1°/ Trouvez un titre à ce texte. (2 pts) 
2°/ A partir de quel moment Kocoumbo décide-t-il d’entrer dans la danse ?(1pt) Quel sentiment le domine ? (1 pt.)

II.- Vocabulaire 
1°/ Pivoter : donnez deux verbes ayant à peu près le même sens. (0,5 pt x 2) 
2°/ Exhibition : 
a) expliquez ce mot. (1 pt) 
b) Donnez deux mots de la même famille que exhibition. (0,5 pt x 2) 
3°/ Trouvez un verbe synonyme de se trémousser. (1 pt)

III.- Connaissance et maniement de la langue 
1) « Pour qu’on n’allumât pas de feu » 
a) Indiquez la fonction de cette subordonnée. (1 pt) 
b) Donnez le mode et le temps du verbe. (0,5 ptx2) 
c)-Récrivez la phrase de manière à faire de la principale une subordonnée. (1 pt) 
2) « On lui avait laissé toute une place » : 
Récrivez cette phrase en changeant la voix du verbe. (2 pts) 
3) « Kocoumbo avait eu cette vision et une jalousie mal définie s’était emparée de son cœur » : 
a) Quel rapport unit ces deux propositions ? (0,5 pt) 
b) Reliez de deux manières différentes ces deux propositions par rapport de subordination et précisez leur fonction. (1 + 1 pts) 
4°/ « Les doigts des batteurs rebondissaient avec une rapidité inouïe sur la surface tendue du cuir fin » : 
Utilisez un procédé d’insistance pour mettre en valeur les différents éléments de cette phrase. (Sujet et compléments). (1,5 pts) 
5°/ "Au milieu des claquements de mains, la jeune fille étalait toute sa grâce" : 
Remplacez le membre de phrase « au milieu des claquements de mains » par une proposition subordonnée dont vous donnerez la nature et la fonction. (3pts)

 

alt

 

{jcomments on}

 

 

EXAMEN.SN V2.0 © RESAFAD SENEGAL Creative Commons License - Avenue Bourguiba x rue 14 Castors, Dakar (Sénégal) - Tél/Fax : +221 33864 62 33