Epreuve TSQ : (2007)

Le père Benfa était fier de son mouton. Les vieux du quartier l'admiraient ; il était bien nourri et propre. Il accompagnaitsouvent son maître dans la rue et ne le quittait pas d’un pouce. Le père Benfa le caressait jalousement et devenait furieux lorsque les enfants s’amusaient à faire tinter la clochette que le mouton portait au cou.

A plusieurs reprises, des marchands avaient offert de fortes sommes au père Benfa, mais il ne voulait à aucun prix se séparer de son mouton, car l’embonpoint de ce dernier témoignant de la bonne chère dont jouissait la famille.

Le père Benfa faisait voir son mouton à tous les visiteurs.

- Il y a seulement six mois que je l’ai acheté, il était aussi maigre qu’une biche ; à présent, voyez-le ; dans un an, il ne pourra plus passer la porte.

Ce mouton était si choyé par le maître qu’aucune de ses femmes n’osait se plaindre quand l’animal leur mangeait de la farine de mil ou des brisures de manioc.

Seydou BADIAN - «Sous l'Orage»

QUESTIONS

I-Compréhension

1°/ Donnez un titre au texte. (1 pts)

2°/ A l’aide d’exemples tirés du texte, montrez que le mouton du père Benfa avait un traitement de faveur. (1 pts)

II.- Vocabulaire

3°/ Donnez deux homonymes de « cou », un antonyme de « embonpoint » et un synonyme de « choyé ». (3 pts = 1+1+1)

4°/ Donnez les noms formés à partir des verbes « caresser » « amuser » « offrir » et « acheter » . (2 pts = 0,5 + 0,5 + 0,5 + 0,5 )

5°/ Donnez deux mots de la même famille que « furieux », et employez chaque mot trouvé dans une phrase . (2 pts = 0,5 + 0,5 + 0,5 + 0,5 ) Coup de pouce

III.- Grammaire et maniement de la langue

6°/ Donnez la nature et la fonction des mots ou groupes de mots soulignés dans le texte (2 pts)

7°/ « L’embonpoint de ce dernier témoignait de la bonne chère dont jouissait la famille. »

a) Relevez la proposition subordonnée dans la phrase, puis donnez sa nature et sa fonction. (2 pts)

b) Quelle et la fonction de « dont » ? (1 pts)

8°/ « Des marchands avaient offert de fortes sommes au père Benfa ».

a) A quelle voix est la phrase ?. (1 pt)

b) Donnez la voix inverse de cette phrase (1pt)

9°/ « Les vieux du quartier l’admiraient : il était bien nourri et propre ».

Reliez ces deux propositions par la subordination en exprimant :

a) Un rapport de cause (1 pt)

b) Un rapport de conséquence (1 pt)

10°/ Faites l’analyse logique de la phrase suivante :

« Le père Benfa le caressait jalousement........que le mouton portait au cou » ( 2 pts)

 

alt

 

{jcomments on}

 

EXAMEN.SN V2.0 © RESAFAD SENEGAL Creative Commons License - Avenue Bourguiba x rue 14 Castors, Dakar (Sénégal) - Tél/Fax : +221 33864 62 33